Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Novembre 2017, 16h39

Sur les six députés du Loiret, seuls S. Grouard (LR) et V. Corre (PS) ont pris part, lundi soir, aux débats sur la réforme constitutionnelle. 

« Je n’y étais pas pour la simple et bonne raison qu’il y avait une centaine d’amendements socialistes et qu’ils réglaient leurs problèmes entre eux, on n’avait pas vraiment à s’en mêler. Cela a duré plus de quatre heures », Jean-Pierre Door, député et patron du parti Les Républicains dans le Loiret.

Résumé: 
ETAT D'URGENCE. Si, du côté des parlementaires LR du Loiret, Serge Grouard était manifestement bien présent dans l’hémicycle, lundi soir, il était le seul représentant de sa famille politique. Les quatre autres députés LR - Claude de Ganay, Jean-Pierre Door, Marianne Dubois et Olivier Carré - ont boudé, eux, le débat politique.  « Je n’y étais pour la simple et bonne raison qu’il y avait une centaine d’amendements socialises (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici