Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Décembre 2018, 14h29

Le spectacle du 7 mai sera projeté plusieurs fois par semaine entre fin mai et septembre pour promouvoir le tourisme. La ville a dû investir 400.000 euros pour pouvoir proposer ce divertissement à portée historique.

Les projections auront lieu à partir de 23 heures et seront gratuites.

HABITS DE LUMIERE. Décidemment, jamais la Voix de Jeanne n’aura autant résonné à Orléans que durant cette année 2016. Pour prolonger le traditionnel son et lumière du 7 mai projeté sur la cathédrale, la mairie a décidé de reprogrammer tout au long de l’été, à compter de deux à trois séances par semaine, ce spectacle d’une durée de 20 minutes intitulé « Jeanne, visages universels », créé par le scénographe Xavier de Richemond, et aujourd’hui propriété de la ville.  

« Dans le cadre de la politique que l’on met en place pour faire venir les touristes à Orléans, et pour faire plaisir aux Orléanais eux-mêmes d’ailleurs, on s’est dit que ce serait bien de projeter ce spectacle durant toute la période  estivale et pas seulement pendant une soirée », explique Martine Grivot, adjointe au maire en charge du tourisme.

« Le matériel que nous avons acheté nous permet de projeter d’autres événements sur la cathédrale », Martine Grivot

Or, pour être en capacité matériellement de projeter ce spectacle aussi fréquemment, la mairie a investi dans le matériel vidéo nécessaire – un investissement de quelque 400.000 euros – et se sert de la mansarde qu’elle loue au-dessus de la brasserie le Lutetia, place Sainte-Croix donc, pour projeter le spectacle. « Avant, on avait deux grandes tours pour faire ces projections. Le matériel que nous avons acheté nous permet de projeter d’autres événements sur la cathédrale pour en faire la promotion dès que lors que nous avons un film, comme les Voix d’Orléans par exemple », Poursuit l’élue.

 

A partir du 27 mai et jusqu’au 24 septembre, « les visages universels de jeanne » se dessineront ainsi chaque semaine sur les parois de la cathédrale d’Orléans. Les Orléanais qui ont raté la projection du 7 mai, volontairement ou pas, disposent désormais de suffisamment de séances de rattrapage pour combler cette lacune. 

A. G. 

  • Du 27 mai au 2 juillet inclu : les vendredis et samedis • 23h et 23h30
  • Du 7 juillet au 13 août inclus : les jeudis, vendredis et samedis • 23h et 23h30
  • Séance supplémentaire le dimanche 14 août : 23h et 23h30
  • Du 18 au 27 août inclus : les jeudis, vendredi et samedi • 22h30 et 23h
  • Du 2 au 24 septembre inclus : les vendredis et samedis • 22h30 et 23h