Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Décembre 2018, 09h07

Le président de l'UMP pose un regard enjoué sur les résultats obtenus par la droite dans le département au lendemain d'une victoire emblématique : celle de Serge Grouard, maire sortant d'Orléans, réélu avec 53,64% des voix.

«Franchement, je ne m'attendais pas à une telle victoire à Orléans», Éric Doligé

Résumé: 

SURPRISE - Le président de l'UMP pose un regard enjoué sur les résultats obtenus par la droite dans le département au lendemain d'une victoire emblématique : celle de Serge Grouard, maire sortant d'Orléans, réélu avec 53,64% des voix.

apostrophe45. Comment analysez-vous la confortable victoire de Serge Grouard, élu pour la troisième fois à la mairie d'Orléans ?
Éric Doligé (président départemental de l'UMP). C'est une satisfaction générale, pour tous les élus de droite et l'UMP en particulier, de voir que les élus ont bien travaillé et ont été reconnus par les électeurs. Ces derniers n'ont pas manqué de souligner qu'ils ont été déçus par la gauche, c'est évident. Le résultat va au-delà de nos espérances. Nous nous attendions à de bons résultats dans nombres de communes et bien sûr, nous savions qu'Orléans n'allait pas être une commune reprise par la gauche, c'est évident. Mais on ne pouvait pas penser qu'Orléans passerait au premier tour.

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici