Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 26 Février 2018, 02h14

Le sénateur PS du Loiret, Jean-Pierre Sueur, a interpellé la présidente de la Commission nationale des sondages, déplorant que la mention des marges d’erreur des sondages ne soit que trop rarement appliquée, «ce qui est contraire à la loi».

La loi donne à la commission nationale des sondages « des moyens pour effectuer les mises au point nécessaires et, le cas échéant, saisir la Justice ».

Résumé: 

SONDAGES - Ancien co-auteur d’un rapport sur les sondages, le sénateur PS du Loiret Jean-Pierre Sueur, a appelé, vendredi dernier, le ministre de l’Intérieur à faire « strictement appliquer » la loi rendant obligatoire la mention des marges d’erreur des sondages, la jugeant souvent absente des médias. Cette fois, il s'est adressé directement à la présidente de la Commission nationale des sondages, à seulement trois jours du premier tour de la présidentielle...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici