Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Octobre 2017, 09h12

L'initiateur de la Forêt des Livres à Loches a trouvé la mort dans un accident de la route en Normandie. 

L'accident dans lequel a trouvé la mort le romancier s'est produit, dans la nuit de lunid à mardi, sur une route départementale près de Pont-L'Evêque, dans le Calvados.

DÉCÈS - Iconoclaste, inclassable, touche-à-tout, aristocrate, journaliste, critique littéraire, attaché à ses terres tourangelles, auteur distingué par le prix Interallié en 2002 pour Les Vieillards de Brighton, et organisateur, chaque été, de la désormais très prisée Forêt des livres, à Loches (Indre-et-Loire), l’écrivain Gonzague Saint Bris est mort à 69 ans dans un accident de voiture en Normandie, dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 août. 

« C’est une tragédie, une perte immense », a dit à l'AFP Marie-Claude Mahiette, collaboratrice de l'écrivain et directrice de La forêt des livres, un festival littéraire qu'il a créé et dont la 22e édition doit avoir lieu, comme de coutume, le 27 août à Loches, en Touraine.

L'accident dans lequel a trouvé la mort le romancier s'est produit sur une route départementale près de Pont-L'Evêque, dans le Calvados. La voiture dans laquelle il circulait a percuté un arbre pour des raisons inconnues. La conductrice qui l'accompagnait, sa compagne Alice Bertheaume, a été pour sa part grièvement blessée.

Un biographe reconnu

Né en janvier 1948 à Loches, Gonzagues Saint Bris est l'auteur d'une cinquantaine de livres, dont une très grande majorité de biographies comme celles d'Alfred de Musset, du marquis de Sade ou de François 1er. En 2002, son roman Les Vieillards de Brighton (Grasset) avait été couronné par le prix Interallié.

Un nouveau livre de l'écrivain, Les Aristocrates rebelles (Les Arènes) est attendu en librairie le 30 août. Gonzague Saint Bris y relatait le destin de personnages comme Cyrano de Bergerac, Olympe de Gouges, Lord Byron ou encore Alphonse de Lamartine.

Également journaliste et critique littéraire, Gonzagues Saint Bris a écrit pour Le Figaro et Paris Match.

« Gonzague Saint Bris nous manquera, tant sa personnalité flamboyante que son énergie à défendre notre Val de Loire », François Bonneau

« Il était l'infatigable chantre de la littérature, de l'Histoire et de sa chère Touraine, le génial inventeur de la Forêt des Livres qui réunissait sous les grands arbres de Chanceaux-les-Loches ses trois grandes passions et attirait les célébrités et des milliers d'anonymes dans une même communion à la fois joyeuse, savante et bucolique », a réagi François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire. « Gonzague Saint Bris nous manquera, tant sa personnalité flamboyante que son énergie à défendre notre Val de Loire. Je forme le voeu qu’au-delà des clivages partisans, la rectitude de son parcours et la profondeur de ses convictions demeurent une source d’inspiration pour celles et ceux qui s’engagent dans la chose publique », conclut François Bonneau. Ses obsèques auront lieu lundi à Amboise.

La rédaction avec AFP