Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Décembre 2018, 14h59

Le trame romanesque du magistral prix Goncourt 2013 est inspirée d'un article d'Antoine Prost, historien orléanais et ancien élu municipal.

Un roman picaresque jubilatoire de bout en bout

Résumé: 

INSPIRATION. Seuls celles et ceux qui sont allés au bout du roman de Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut (Albin-Michel), prix Goncourt 2013, - et qui n'ont, au passage, aucun mérite tant ce roman picaresque est jubilatoire de bout en bout - ont découvert, dans la page dédié aux remerciements, celui formulé, de manière liminaire, à l'égard d'Antoine Prost, historien orléanais bien connu, spécialiste de la société française au XXe siècle, et ancien conseiller municipal sous l'ère de Jean-Pierre Sueur (1989-2001). 

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici