Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Janvier 2018, 04h58

Finalement, les trois finalistes malheureux de LREM ont demandé au Conseil constitutionnel de se pencher sur la validité du scrutin.

« Au niveau national, on estime qu’il y a pu avoir un souci », François Sarrazin, référent départemental de LREM.

Résumé: 

VÉRIFICATIONS - Mélusine Harlé, candidate malheureuse de LREM dans la 4ème circonscription du Loiret, devancée de 8 petites voix seulement par son adversaire LR, Jean-Pierre Door, n’est finalement pas la seule à déposer un recours devant le Conseil constitutionnel pour demander l’invalidation du scrutin. 

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici