Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Novembre 2017, 08h04

Selon la candidate de la 2e circonscription, le panneau N°12 n'existait pas. Pour cette raison, son affiche figurait sur l'emplacement N°0.

«La candidate REM pose ses affiches sur des panneaux qui ne lui sont pas attribués, afin de les mettre en première position», David van Hemelryck, candidat dans la 2e circonscription du Loiret.

Résumé: 

MISE À JOUR - Les affiches, encore les affiches, toujours les affiches. Cette fois, c’est le candidat David van Hemelryck (sans étiquette mais proche de Debout La France, Ndlr) qui monte au créneau dénonçant, dans un premier temps, l’affichage sauvage de la candidate de la République En Marche (REM), Caroline Janvier, dans la 2e circonscription du Loiret. « Je tiens à signaler une attitude contraire à la loi et à l'égalité des candidats. La candidate de la République En marche pose ses affiches sur des panneaux qui ne lui sont pas attribués, afin de les mettre en première position », déplore-t-il, alors que les emplacements ont été attribués par tirage au sort...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici