Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Avril 2018, 05h18

La première salle de confrontation protégée pour les mineurs victimes de violences sexuelles et de toutes formes de maltraitance a été inaugurée.

«Cette idée novatrice fait de cette salle orléanaise une première en France et une avancée pour les enfants», docteur Barbara Tisseron.

Résumé: 

PROTECTION - La première salle de confrontation protégée pour les mineurs victimes de violences sexuelles et de toutes formes de maltraitance a été inaugurée, ce mercredi 12 à l’hopital d’Orléans en présence notamment de Martine Brousse, présidente de La Voix De l’Enfant et des « mécènes » Laetitia Hallyday et Hélène Darroze, co-présidentes de l’association La Bonne Etoile...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici