Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Août 2018, 08h06

Victime de l'attentat du Bardo en Tunisie, la Loirétaine a fait éclater sa colère, lundi, à la sortie du Palais de justice de Paris.

« Je pensais qu'on allait faire avancer les choses et qu'on n'allait pas demander la permission aux tunisiens de faire leur boulot correctement », François Thauvin, victime de l'attentat du Bardo.

Résumé: 

TERRORISME - Il y a sept mois, quatre Français perdaient la vie après l'attentat au musée du Bardo à Tunis. Parmi Loirétaine Huguette Dupeu. Sa fille, Françoise Thauvin, était, quant à elle, blessée à l'épaule. Reçue avec d'autres victimes françaises lors d'un premier entretien des parties civiles avec le juge d'instruction parisien pour tenter de faire avancer l'enquête en Tunisie, Françoise Thauvin a fait éclater sa «colère», à la sortie du Palais de justice de Paris.

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici