Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Novembre 2018, 01h11

Dominique Tripet, élue FdG, défend la notion de « légitime défense différée » pour les femmes battues à l'instar de Jacqueline Sauvage.

« Revoir cette loi, ce n’est pas dire aux femmes victimes de violences, vous allez pouvoir tuer des hommes, mais c’est dire que dans ce pays, on se penche enfin sur ces actes-là », a estimé Dominique Tripet sur Frnace Bleu Orléans, dans l'émission Controverse.

Résumé: 

JUSTICE. L’affaire Jacqueline Sauvage, au-delà de l’émotion nationale suscitée par le cas de cette femme victime pendant 47 ans des coups de son mari, a remis sur le devant de la scène législative la notion de « légitime défense » et sa possible extension en « légitime défense différée » ou en « présomption de légitime de défense ».  Autrement dit, le législateur accepterait que la riposte de la femme victime des coups de son mari ne soit pas « concomitante » à (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici