Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 18 Décembre 2017, 23h07

La présidente de la fédération française du bâtiment dans le Loiret est candidate à l’investiture de La République En Marche pour les sénatoriales.

«Il y a trois postes à pourvoir dans le Loiret. Donc, le troisième, il sera pour moi», déclare Aline Mériau, candidate LREM.

Résumé: 

C’EST DU BÉTON - À l’occasion du renouvellement de 170 sénateurs, le 24 septembre, La République En Marche a pour objectif annoncé de devenir le deuxième groupe politique du Sénat, derrière celui des Républicains. Mais une question essentielle se pose : est-ce que le parti de la majorité présidentielle pourra étendre son influence dans la seconde Chambre parlementaire ? Pour ce faire, et dans un paysage politique changeant, le mouvement entend bien présenter des candidats crédibles, sérieux, incarnant, aux yeux des grands électeurs, le renouveau.

Ainsi, Aline Mériau, chef d’entreprise et présidente de la fédération française du bâtiment dans le Loiret, sera tête de liste de La République En Marche dans le département, comme l’a annoncé, très discrètement, un communiqué interne, le week-end dernier. À 48 ans, Aline Mériau est (re)connue dans le Loiret pour être une femme d’entreprise active, intéressée par le secteur de la formation et a fortiori l’économie. La voici désormais doublement investie. 

D’ci le 24 septembre, date du scrutin, la candidate LREM à l’investiture sera opposée au sénateur sortant Les Républicains Jean-Noël Cardoux, le président du département Hugues Saury («indépendant» bien que LR) et le sénateur PS sortant Jean-Pierre Sueur. Son principal atout, outre celui d'être une femme, figure sur son CV, puisqu’elle est chef d’entreprise avec une grande expérience dans le bâtiment. Le secteur du BTP occupe une place importante dans l'économie du Loiret. Le territoire compte, en effet, 14.500 salariés du bâtiment et près de 4.000 artisans et chefs d'entreprise. Entretien...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici