Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Janvier 2018, 05h03

Le sénateur PS du Loiret a demandé au gouvernement quels étaient les moyens mis en place pour éviter la répétition de ces drames. 

« Si cela continue il y aura 5 000 morts en 2017», Jean-Pierre Sueur.

Résumé: 

DRAME - Faisant écho à l’actualité qui ne cesse d’être endeuillée tragiquement par la disparition de migrants en Méditerranée, le sénateur PS Jean-Pierre Sueur est intervenu sur ce sujet lors des questions d’actualité au Sénat, jeudi. « 2.247 êtres humains étaient morts ou disparus depuis le 1er janvier en Méditerranée, victimes des passeurs et de leur bateaux de la mort. La Méditerranée est devenue un cimetière à ciel ouvert. Si cela continue il y aura 5 000 morts en 2017», a souligné Jean-Pierre Sueur qui a rappelé que les ministres de l’Intérieur français et allemand avaient assuré leur homologue italien de leur « solidarité résolue ».

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici