Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Juillet 2018, 09h34

Une délégation orléanaise, emmenée par Olivier Carré, est actuellement en Louisianne pour signer un pacte de jumelage avec la Nouvelle-Orléans. 

Le maire d’Orléans, Olivier Carré, a emporté dans ses bagages quatre costumes johanniques.

NEW-ORLINS - D’Orléans à la Nouvelle-Orléans, il n’y a qu’un pas, diront certains. Un pas de géant alors, tant culturel, historique que géographique. Mais des passerelles existent également puisque les deux villes, outre le fait d’avoir un patronyme très proche, sont bordées par un fleuve et font du tourisme un secteur d’activité à privilégier. Sans compter bien sûr, que la Nouvelle-Orléans est baignée par un héritage colonial français très prégnant. 

Des relations plus étroites via la signature d’un pacte de jumelage

Même s’il faut plus qu’une croisière en toue cabanée pour gagner les rives du Mississippi depuis les bords de Loire, les deux villes ont décidé de nouer des relations plus étroites via la signature d’un pacte de jumelage, vendredi 5 janvier, à la faveur d’une cérémonie organisée à la Nouvelle-Orléans. Le communiqué de presse associé aux photos prises en Louisiane liste les points sur lesquels les deux villes ont choisi de mettre en place des collaborations : l’eau, les risques majeurs et la résilience ; le tourisme ; la culture et le patrimoine ; l’économie ; et l’éducation et la formation. Beau et vaste programme donc. 

Jumelage Orléans_Nouvelle Orléans 2.jpg
Réunion de travail entre les deux délégations autour de thématiques liées notamment au tourisme. (Photo. DR)

Et comme une délégation orléanaise ne se déplace jamais sans des reliques de Jeanne d’Arc, le maire d’Orléans, Olivier Carré, a emporté dans ses bagages quatre costumes johanniques : ceux de Dunois, de Xaintrailles, d’un page et la robe de Jeanne d’Arc rouge à feuilles vertes. Des costumes qui ont été endossés pas plus tard que ce samedi 6 janvier, lors d’une parade organisée traditionnellement à cette date en l’honneur à Jeanne d’Arc.

Jumelage Orléans_Nouvelle Orléans 1.jpg
Olivier Carré et Mitch Landrieu, maire de la Nouvelle-Orléans, entourés de leurs élus. (Photo. DR)

Emmené par le maire d’Orléans donc, et président d’Orléans-Métropole, le petit groupe d’élus orléanais associait Martine Grivot, adjointe déléguée au tourisme et au Festival de Loire, Jean-Pierre Gabelle, conseiller délégué aux fêtes de Jeanne d’Arc, Béatrice Odunlami, adjointe chargée de l’événementiel, et Corinne Leveleux Teixeira, conseillère municipale d’opposition. Outre les festivités johanniques, le programme des élus orléanais comporte des réunions de travail avec leurs homologues américains sur les thématiques de ce partenariat. Le retour sur les bords de Loire est prévu le 8 janvier.

La rédaction. 

Jumelage Orléans_Nouvelle Orléans 4.jpg
Échange de présents entre Olivier Carré et Mitch Landrieu, maire de la Nouvelle-Orléans. (Photo. DR)