Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 14 Novembre 2018, 14h30

Une fourgonnette a foncé dans la foule sur l'artère touristique des Ramblas. Le bilan provisoire fait état de 13 morts et 80 blessés.

Olivier Carré, maire d'Orléans, a aussitôt réagi et exprimé sa « tristesse et colère ». 

TERRORISME - Une horreur qui en rappelle une autre. Un mode opératoire terrorisme qui fait écho à un autre. Après Nice, Barcelone. Ce jeudi 17 août, aux alentours de 17 heures, une fourgonnette a foncé dans la foule à Barcelone sur l'artère touristique des Ramblas en Espagne. Le bilan provisoire fait état de 13 morts et plus de 50 blessés, dont 15 dans un état grave. À 20h30, la zone était toujours bloquée par les autorités et plusieurs équipes de secours étaient sur les lieux. La police a annoncé par mégaphone qu'il s'agissait d'une attaque terroriste.

 Les Ramblas, promenade piétonne en son centre, est l'avenue la plus célèbre de Barcelone

« Collision massive sur les Ramblas de Barcelone menée par une personne à bord d'une camionnette, plusieurs blessés », a indiqué le service de communication des Mossos d'Esquadra, la police catalane. La zone a été fermée par un cordon de sécurité et cinq ambulances et une vingtaine de camions de police se trouvaient sur place, a constaté le correspondant de l'AFP. Les bouches de métro ont été fermées et la circulation interrompue. Les Ramblas, promenade piétonne en son centre, est l'avenue la plus célèbre de Barcelone et attire de très nombreux touristes espagnols et étrangers.

Capture d’écran 2017-08-17 à 21.01.12.png
Capture d’écran 2017-08-17 à 21.34.44.png

En ce début de soirée, le bilan était toujours incertain. Joaquim Forn, le responsable de l'Intérieur du gouvernement catalan, a annoncé que l’acte terroriste avait tué 13 personnes et blessé 50 autres, mais que le bilan pouvait encore s'aggraver. Des blessés ont été emmenés sur des civières vers un grand magasin de la chaîne Corte Ingles, apparemment pour recevoir les premiers soins, a indiqué le correspondant de l'AFP sur place. 

La police catalane a déclaré sur Twitter ne pas être en mesure de « confirmer le mobile » de l'attaque. Cependant, c'est bien « le dispositif prévu en cas d'attentat » qui a été déclenché.

Capture d’écran 2017-08-17 à 21.13.50.png
Capture d’écran 2017-08-17 à 21.14.06.png

Selon le journal catalan La Vanguardia et El Mundo, un homme qui a tenté d'échapper à un contrôle policier a été tué lors d'une fusillade par la police, à moins de 10 kilomètres du centre-ville de Barcelone. Il conduisait une Ford blanche. L'information a été confirmée par la police catalane et la Guardia Civil. En début de soirée, un autre individu a été interpellé tandis que le groupe État islamique a revendiqué l'attaque.

Capture d’écran 2017-08-17 à 22.05.14.png

 

La rédaction avec l'AFP