Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Février 2018, 15h57

La femelle panda prêtée par la Chine en 2012 a reçu une insémination artificielle au zoo de Beauval, il y a trois semaines. Si l'insémination fonctionne, les deux plantigrades pourraient, d'ici août, devenir parents probablement de deux bébés.

Une naissance relèverait presque du miracle puisque les femelles pandas ne sont fertiles que 48 heures par an, souvent au printemps.

RARISSIME - Les vétérinaires et soigneurs du zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher, sont sur le qui-vive. La femelle panda prêtée par la Chine en 2012 a reçu un insémination artificielle, il y a trois semaines. Huan Huan («joie» en français) pourrait accoucher d'un bébé en France. Une naissance relèverait presque du miracle puisque les femelles pandas ne sont fertiles que 48 heures par an, souvent au printemps. Cette année, la femelle a surpris son monde en ayant ses chaleurs fin février avec un mois d'avance. 

Ces animaux sont un prêt de la Chine à la France

Deux experts ont alors été dépêchés en urgence de Chine, afin de donner un coup de main aux vétérinaires français. Une naissance ferait oublier les échecs de ces dernières années. En 2015, Huan Huan n'avait pas eu ses chaleurs et en 2014, c'est le mâle Yuan Zi («joufflu» en Français) qui n'était pas encore mature sexuellement, préférant faire la sieste. 

Si l'insémination fonctionne, les deux plantigrades pourraient, d'ici août, devenir parents probablement de deux bébés, la norme chez les pandas. Rappelons que ces animaux sont un prêt de la Chine à la France. Il est donc prévu que leur descendance revienne dans la patrie de leurs parents à l'âge de 3 ou 4 ans.

AFP