Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Novembre 2017, 08h16

Deux ans après, la rédaction a choisi de publier, de nouveau, le témoignage photographique de l'orléanaise, Sabrina Budon, qui a couvert la marche républicaine, le 11 janvier 2015 à Paris.

«C'est la première manifestation que je couvre et où il n'y a ni banderole politique, ni slogan syndical.»

Résumé: 

MÉMOIRE - Le 11 janvier 2015 a été le jour où le peuple de France a déclaré son amour à la République. Quatre jours après les attentats de Charlie-Hebdo, de Montrouge  et de l'HyperCasher, le monde entier avait, une fois de plus, les yeux rivés sur Paris. Les Français avaient été plus de 4 millions à descendre dans la rue pour une « marche républicaine ». Malgré les attentats qui ont suivi, il y a probablement une forme, non pas d'accoutumance fort heureusement, mais de lassitude de la société de tout ce qui est commémoration et du terrorisme. Après le 13 novembre, le choc a duré quelques semaines, et après le 14 juillet, le temps de récupération a été encore plus rapide. Et l'escalade dans l'horreur a laissé des traces sur la survivance ou, du moins, sur la solennité du 11 janvier...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici