Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 16 Octobre 2018, 06h15

Florent Montillot

Florent Montillot estime que la réforme du périscolaire est plus à même d'assurer la réussite des enfants que celle des rythmes scolaires.

« Le coût réel total avant les aides de l'État et de la Caisse d'allocations familiales (CAF), c'est un peu plus d'1,8 million d'euros », précise Florent Montillot

Résumé: 

RÉFORME. Ce n'est que pour cette rentrée scolaire 2014-2015 que la ville d'Orléans a mis en œuvre la réforme des rythmes scolaires pour les quelque 9.500 petits écoliers que compte la ville. Pas convaincu le moins du monde que l'étalement du temps scolaire des enfants sur cinq matinées puisse être bénéfique à leur scolarité, Florent Montillot, adjoint UDI en charge de l'Éducation, des connaissances, de la prévention et de la réussite scolaire, ne reste pas moins persuadé que les mairies ont un rôle majeur à jouer pour favoriser la réussite scolaire des enfants. Et, notamment, en prenant en charge le temps du périscolaire. Explications. 

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici