Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Octobre 2018, 19h04

La ville d'Orléans va prendre en charge les collégiens menacés d'expulsion et leur imposer l'équivalent de travaux d'intérêt général.

« L’exclusion n’est donc pas la solution car elle participe au décrochage scolaire », Florent Montillot.

Résumé: 

SANCTION - Depuis 2014, les mesures dites de « responsabilisation » font partie de l’arsenal des sanctions mis à disposition des principaux des collèges comme alternative à l’exclusion temporaire d’un élève mais elles ne sont que très rarement mises en œuvre faute de moyens humains suffisants. Ce vendredi 20 janvier, une convention a été signée entre la mairie d’Orléans et les principaux de l’ensemble des collèges publics de la ville afin, justement, de confier les rênes de cette prise en charge à la municipalité à travers son pôle « Prévention Réussite ». Ainsi, au lieu d’être exclus temporairement de leur établissement pour des raisons souvent liées à un (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici