Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Août 2018, 09h23

Orléans Métropole s’engage à prendre en charge, pendant 6 mois, les trajets domicile-travail effectués en co-voiturage sur l’application WayzUp.

« Il y a une vraie demande à laquelle, en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, nous nous devions de répondre », explique David Thiberge.

DÉPLACEMENTS - Orléans Métropole devient ainsi la première autorité organisatrice des mobilités à proposer un coup de pouce financier aux covoitureurs, après l’Ile-de-France en septembre dernier. Orléans Métropole va donc financer 10.000 trajets en co-voiturage avec la startup WayzUp. 

À partir du lundi 6 novembre et pendant un semestre, les habitants et personnes travaillant sur le territoire d’Orléans Métropole vont pouvoir bénéficier de la gratuité de leurs trajets domicile-travail s’ils adoptent le co-voiturage.

Concrètement, les passagers qui s’inscriront sur WayzUp et dont les trajets ont pour départ ou arrivée l’une des 22 communes d’Orléans Métropole, pourront réserver leur trajet en co-voiturage gratuitement, dans la limite de deux trajets par jour de maximum 40km chacun. C’est Orléans Métropole qui indemnisera les conducteurs à hauteur de 0,10 €/km/passager transporté. Une indemnisation qu’ils recevront directement via l’application WayzUp.

À titre d’exemple, un conducteur remboursera ses frais à hauteur de 100 € par mois s’il covoiture tous les jours avec un passager sur une distance de 25 km aller et retour. Orléans Métropole prendra en charge les trajets en covoiturage à hauteur de 20 000 €, soit 10 000 trajets de 20 km. « La question du covoiturage sur les trajets domicile-travail est revenue à plusieurs reprises, lors de consultations citoyennes, de la part d’utilisateurs du réseau TAO ou de salariés d’entreprises de la Métropole. Il y a une vraie demande à laquelle, en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, nous nous devions de répondre », explique David Thiberge, Vice-Président d’Orléans Métropole en charge des transports et des déplacements.

Vers un financement public du covoiturage domicile-travail

La carte JVmalin rejoint également l’opération WayzUp nationale de gratuité des covoiturages pour les détenteurs de pass transport public, aux côtés de Paris (pass Navigo), Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes, Rennes et Grenoble. Tous les détenteurs de la carte JVmalin pourront donc utiliser le réseau TAO de bus et tram et le réseau de covoiturage WayzUp en complémentarité, dans une approche multimodale et sans surcoût pour l’usager.

Orléans Métropole est la première collectivité à souscrire à cette offre lancée en septembre dernier à l’initiative de WayzUp pour inciter les autorités organisatrices à intégrer pleinement le covoiturage aux modes de financement et à terme à la billettique du transport public. Ce modèle de co-financement public des trajets en covoiturage est défendu par WayzUp dans le cadre des Assises des Mobilités. 

Le co-voiturage devient alors un transport public à part entière, complémentaire au réseau de transport en commun, permettant à la collectivité d’optimiser ses coûts et d’étendre son réseau à des zones non desservies aujourd’hui.