Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Novembre 2017, 16h51

Pour plus d'efficacité et de rentabilité, l'intercommunalité pourrait faire appel, à l'avenir, à l'agilité et au savoir-faire des start-ups privées pour apporter de nouvelles solutions de déplacements dans les zones périurbaines.

« Si une participation aux besoins d'une start-up privée me permet de réaliser des économies par rapport à tout ce que je mets dans le déficit d'un transport public périurbain pour lequel j'ai une charge publique lourde et des recettes limitées, je n'aurai aucun état d'âme à le faire. »

Résumé: 

PRAGMATIQUE - Semaine de la mobilité oblige, le président de l'AgglO réfléchit dès aujourd'hui à optimiser la mobilité justement mais en secteur périurbain. C'est-à-dire là où il y a une moindre efficacité des transports collectifs, liée à une dispersion géographique de l'habitat et des activités. L'intercommunalité a aujourd'hui conscience que de nouvelles mobilités - autres que l'offre parcellaire des transports publics - sont à développer sur ce type de territoire où les besoins des publics - jeunes et moins jeunes - sont variés (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici