Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Novembre 2017, 08h22

La Conférence nationale des territoires s'est tenue dans un climat de scepticisme des collectivités locales, inquiètes pour leurs finances. 

« Le président Macron maintient l’exonarétion pour 80% de la population de la taxe d’habitation. Cela pose des questions sur la pérennité des ressources pour les collectivités », Nicolas Bonneau (PS).

Résumé: 

ILS SONT VENUS, ILS SONT TOUS LÀ -  L’exécutif a réuni ce lundi 17 juillet au Sénat sa première Conférence nationale des territoires dans un climat teinté de scepticisme, voire de profondes inquiétudes de la part des élus locaux craignant pour les finances des collectivités. Au programme, une confirmation - la taxe d’habitation sera bel et bien supprimée -, des promesses - le haut débit couvrira l’ensemble du territoire d’ici 2020 - et une annonce encore floue - le nombre d’élus locaux sera revu à la baisse. Parmi les édiles, Nicolas Bonneau, maire PS de La Chapelle-Saint-Mesmin et représentant de l’Association des maires de France (AMF) en tant que membre du comité directeur et président du groupe Numérique de l’AMF...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici