Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Novembre 2017, 08h21

Pour le président de l’Association des maires du Loiret, la réduction du nombre d’élus municipaux serait «une erreur fondamentale».

Selon Frédéric Cuillerier, supprimer les 500.000 élus municipaux de France - il ne compte pas là les 36.000 maires et adjoints - reviendrait à augmenter au contraire la note de « 7 milliards d’€ par an »

Résumé: 

À l’instar de Nicolas Bonneau, maire PS de La Chapelle-Saint-Mesmin mais également représentant de l’Association des maires de France (AMF), c’est autour de Frédéric Cuillerier, président de l’Association des maires du Loiret, de réagir au souhait du président Macron. « Ma position est très nette : c’est une erreur fondamentale, puisque nous avons en France plus de 500.000 élus municipaux quasi bénévoles. C’est une véritable armée de démocrates de proximité qui œuvrent au quotidien, 7 jours/7, 24 h/24 au service de leurs concitoyens. On se priverait alors de ressources humaines efficaces et très peu coûteuses finalement pour nos communes et pour nos administrés », a estimé le maire (SE) de Saint-Ay.

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici