Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Décembre 2018, 02h07

Dans le cadre de l’émission Controverse, les deux élus ont confronté leur analyse et expliqué leurs divergences. Ce qu'il fallait en retenir. 

Jean-Pierre Sueur et Florent Montillot dénoncent le double jeu de la Turquie qui laisse passer sur son territoire la contrebande de pétrole qui sert ensuite à financer la guerre menée par l'Etat islamique.

Résumé: 

OPPOSITION. Cela n’étonnera pas grand-monde : les points de convergence entre le sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur et l’adjoint au maire d’Orléans et président départemental de l’UDI Florent Montillot sont rares. Dans le cadre de l’émission Controverse, diffusée sur France Bleu Orléans un lundi par mois et co-animée en partenariat avec apostrophe45 et France 3 Centre, les deux hommes ont débattu pendant dix minutes sur l’actualité internationale et en premier lieu sur l’accueil des réfugiés syriens en France bien sûr. Alors que Florent Montillot juge que l’Etat se défausse sur les collectivités territoriales pour organiser et financer cet accueil, Jean-Pierre Sueur assure que l’Etat assumera pleinement ses responsabilités, y compris financières. En revanche, les deux élus se retrouvent sur la nécessité de faire la guerre aux passeurs directement dans les camps de réfugiés, et sur la condamnation du double jeu de la Turquie. Voici ce qu’il fallait retenir de ce débat. (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici