Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 26 Février 2018, 02h28

La Ville d’Orléans lance une campagne de mécénat et propose aux Orléanais de participer, via du crowfunding, à l'acquisition d'un ensemble inédit d'œuvres signées de l’artiste orléanais Jean-Marie Delaperche.

Sur les 100.000 euros nécessaires à cette acquisition, 50.000 euros proviennent du fonds du Patrimoine alloué par le Ministère de la Culture. Les 50.000 euros restants proviendront de la campagne de financement participatif (dons possibles à partir 10 euros) et la Ville d’Orléans.

MÉCÉNAT - La Ville d’Orléans lance une campagne de mécénat participatif, via une opération de crowfunding. Du 21 octobre au 12 décembre, la collectivité propose à tous, à travers une campagne de financement participatif, de devenir mécène de l’histoire de l’Art et de l’histoire d’Orléans, en participant à l'acquisition d'un ensemble inédit d'œuvres signées Jean-Marie Delaperche (1771-1843). Quatre-vingt dix dessins de l’artiste orléanais, dont aucune œuvre n'était connue jusqu'à présent, viennent d'être retrouvés à Paris et seront exposés, à l’issue de cette grande campagne de financement au musée des Beaux-Arts d’Orléans, fin 2018.

Jean-Marie Delaperche, artiste orléanais né en 1771 dans la cité johannique, est désormais sorti de l’ombre. Entre révolution et aube romantique, Jean-Marie Delaperche rejoint les noms de son temps grâce à ses 90 œuvres exceptionnelles.

Capture d'écran 2017-10-19 17.08.00.png

Quatre-vingt dix dessins de l’artiste orléanais

Sur les 100.000 euros nécessaires à cette acquisition, 50.000 euros proviennent du fonds du Patrimoine alloué par le Ministère de la Culture. Les 50.000 euros restants proviendront de la campagne de financement participatif (dons possibles à partir 10 euros) et la Ville d’Orléans.

Les donateurs pourront ensuite déduire leur investissement de leur impôt sur le revenu. La clôture de la campagne est fixée au 12 décembre pour permettre ensuite à Valérie Luquet, restauratrice du musée des Beaux-Arts d’Orléans, de travailler sur les œuvres avant leur exposition fin 2018.