Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Novembre 2017, 08h12

Proximité, démocratie, exécutif : y aura-t-il complémentarité, concurrence ou passage de témoin entre la métropole et les mairies ? 

Le débat qui s’est instauré a mis le doigt sur la crainte de quelques élus au sujet de la légitimité et du fonctionnement démocratique de cette future métropole.

Résumé: 

ET MAINTENANT ? Orléans autorisée à devenir métropole, l’avancée a été saluée par tous les acteurs politiques et économique du territoire. Il faut dire, d’abord, que ce changement de statut est le fruit de nombreuses années de lutte de la part des parlementaires du Loiret, et en particulier de ceux qui ont - ou qui ont eu - des responsabilités électives à l’échelle municipale. «C’est un très long combat d’une dizaine d’années qui va enfin trouver son issue et une issue favorable. Cette loi va enfin permettre à Orléans de disposer du statut de métropole qui lui était interdit car la loi ne lui permettait pas de rentrer dans les critères éligibilité. Nous avons bataillé pour réparer ce qui semblait une erreur au niveau national et une injustice au niveau local», a indiqué Serge Grouard, ce lundi après-midi, dans l’hémicycle municipal, alors que les élus orléanais étaient invités à approuver la délibération nécessaire à la poursuite du processus de «métropolisation ». (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici