Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Août 2018, 09h13

handicap

Les associations de personnes en situation de handicap se mobilisent, ce vendredi 25 avril à Orléans, pour dénoncer 40 ans d'immobilisme en matière d'accessibilité.

«Dix ans de plus, ce n'est franchement pas envisageable», Kristof Colliot

Résumé: 

COLÈRE - Les associations de personnes en situation de handicap se mobilisent, ce vendredi 25 avril à Orléans, pour dénoncer 40 ans d'immobilisme en matière d'accessibilité.
apostrophe45. C'est une manifestation pour vraiment faire entendre votre colère.
Kristof Colliot (directeur de délégation APF) du Loiret.
 Oui, c'est pour montrer notre colère concernant les délais supplémentaires accordés à la France pour la mise en accessibilité. Dix ans de plus, ce n'est franchement pas envisageable car ça va faire près de quarante ans (depuis 1975 exectement) que l'accesibilité est une obligation en France. Donc, on ne peut pas attendre dix années supplémentaires, juste parce qu'il n'y a pas eu de volonté politique et que les gens n'ont pas voulu jouer le jeu de l'accessibilité.

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici