Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Juillet 2018, 09h44

Implantée dans la Loire à Orléans, l'hydrolienne fluviale a largué les amarres et s'est échouée une centaine de mètres en aval.

« Toutes les études avaient pourtant été réalisées pour connaître la nature du sol ligérien mais il a plu énormément et le débit de l'eau a fortement augmenté », Stéphanie Anton, adjointe à l'Environnement à la Ville d'Orléans.

Résumé: 

À LA DÉRIVE - Implantée dans la Loire à Orléans en novembre 2014, puis raccordée fin septembre 2015 au réseau électrique français après un test grandeur nature de dix mois, l'hydrolienne fluviale a largué les amarres, s'échouant sur un ban de sable « dans la nuit de mardi à mercredi ». Soit une centaine de mètres plus loin que son point d'ancrage (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici