Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 15 Novembre 2018, 17h40

L'Union de la droite l'a emporté dans 18 cantons sur 21, à l'issue de ce second tour des départementales, ce dimanche 29 mars. Elle remporte 36 sièges, tandis que l'Union de la gauche en obtient 6.

« Le score fait par le FN dans les cantons interpelle. Il a contribué à éliminer la gauche, et la droite s'est retrouvée dans des modes d'affrontements politiques qu'elle ne connaissait pas », Stéphane Fautrat, UMP.

Résumé: 

ANALYSE - L'Union de la Droite l'a emporté dans 18 cantons sur 21, à l'issue de ce second tour des départementales, ce dimanche 29 mars. Sans surprise, la droite a renforcé son assise au sein du département du Loiret, à l'issue du second tour des élections départementales. L'Union de la Droite obtient pas moins de 34 sièges avec 50,48% des suffrages exprimés, sans oublier le binôme olivétain élu, lui, dès le premier tour. Autant dire donc que la droite progresse dans le département, en remportant sept sièges, tandis que l'Union de la gauche passe de 11 (2 EELV-9 PS) en 2011 à 6 en 2015. Le Parti communiste disparaissant totalement des radars en 2015 (ils étaient 3 en 2011).

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici