Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 23 Mai 2018, 07h00

Michèle Bardot

Candidate socialiste sur le canton de La Ferté-Saint-Aubin/La Source, Michèle Bardot revient, sous la forme d'une tribune, sur les raisons de la défaite du PS au lendemain des départementales.

«Pourquoi cette désunion ? Pour une seule et unique raison : parce que les responsables du Parti Communiste et du Front de gauche ont refusé toute union de la gauche», Michèle Bardot, PS.

Résumé: 

EXPLICATION DE TEXTE - Sur le canton de La Ferté-Saint-Aubin - qui englobe plus de 80% du quartier orléanais de La Source -, le binôme constitué par les deux maires sans étiquette mais soutenus par la majorité départementale Christian Braux (Saint-Cyr-en-Val) et Anne Gaborit (Ligny-le-Ribault) ont très largement devancé le duo socialiste Michèle Bardot-Emmanuel Fournier, avec 59,76% des suffrages contre 40,24% pour l'Union de la gauche. Échaudée par la division de la gauche, l'une des principales raisons de son échec, Michèle Bardot a tenu « à mettre les points sur les i », au lendemain des départementales, e, répondant notamment au communiste Michel Ricoud, éliminé dès le premier tour sur ce même canton.

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici